INSTITUT POUR LA RECHERCHE, LE DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE ET LA COMMUNICATION

Accueil > Actualité > IRESCO A MBANKOLO - YAOUNDE, SUITE A LA L’EBOULEMENT (...)

IRESCO A MBANKOLO - YAOUNDE, SUITE A LA L’EBOULEMENT DE TERRAIN QUI A CAUSE D’IMPORTANTS PERTES EN VIES HUMAINES

Le drame s’est produit le dimanche 8 Octobre 2023, à la tombée de la nuit, alors que les habitants de Mbankolo vaquaient à leurs occupations malgré la forte pluie. A un moment donné, ils ont été brusquement alertés par un bruit assourdissant et un mouvement terrifiant quelques minutes après une coupure de lumière. Un glissement de terrain s’est produit, engloutissant plusieurs maisons et piégeant de nombreux résidents sous les décombres. Le lendemain du triste évènement, les survivants ont pu se rendre compte de l’ampleur de la tragédie, au vu du nombre important de décès

Dans la mouvance de la chaine de solidarité qui s’est déployée autour de la tragédie, IRESCO s’est rendu sur le lieu du drame plus précisément au lieu-dit Source, le mercredi 11 Octobre 2023 pour apporter un soutien moral et du réconfort aux sinistrés présents et aux habitants environnants. A l’entrée du site, un vent glacial, une atmosphère de peur et des cris de détresse donnent à percevoir sans besoin de long discours, l’ampleur de la situation. Fauteuils, matelas, lits et autres meubles entassés, des hommes, femmes et enfants vont et viennent avec des sacs et des valises sur la tête, trempés de boue. A notre arrivée, la liste des cas de décès n’était pas encore disponible. Cependant, des rumeurs faisaient état d’environ quatre-vingt (80) morts déjà retrouvés. Les recherches étaient en cours, avec l’espoir de retrouver d’autres victimes. Selon la population, ces corps ont été retrouvés sur le site du drame, au Golf et du côté de Bastos. Les victimes de ce drame ont besoin d’une assistance psychologique, de secours alimentaire, sanitaire et sécuritaire tels que prescrits par le Président de la République. Face à ce malheur, des initiatives ont été prises par le gouvernement pour abréger les souffrances de ces personnes en état de vulnérabilité.

« Un simple geste redonne le sourire »